Musée virtuel de Montmirail

Personnages Illustres

PHILIPPE-MARTIN MENGIN DE BIONVAL (1754-1810)

En 1770, il est nommé Conseiller du Roy en sa Cour des Aydes à Paris et est ensuite désigné en 1776 comme chargé d’affaire à la cour de sa majesté le Roi de Prusse (Frédéric II) .

C'est d'ailleurs là qu'il rencontre, Marie Salomon de la Haye de Launay qu'il épouse en 1777. Ils repartent en Prusse en 1779 en tant que ministre Plénipotentiaire, fonction qu'il abandonne après quelques mois seulement pour venir remplir son quartier de Grand Audiencier de France.

En se mariant le 15 octobre 1777, il doit se choisir une baronnie afin de distinguer sa maison de celle sa mère. Il choisit alors Montmirail, l'une des cinq baronnies du Perche Gouët relevant de l'évêché de Chartres.

C’est donc sous les noms et qualités de Philippe Martin Mengin de Bionval, Chevalier, Conseiller en la Cour des Aydes, Grand Audiencier de France, Baron de Montmirail la Malleraye et la Bazoche Gouet, qu’il épousa sa cousine Marie Salomon de la Haye de Launay, fille de Marc Antoine André de la Haye de Launay, Conseiller Intime des Finances de sa Majesté le Roi de Prusse.

Il aimait beaucoup le travail il voulait faire des affaires. Il eut beaucoup de succès au début, allant même jusqu'à doubler ses revenus. Jeune et sans expérience, aveuglé par ses premiers succès, il s'embarqua dans de nombreuses spéculations immobilières où il perdit toute sa fortune.

Une de ses meilleures idées, fut l'exploitation de la forêt de Montmirail.  Mais malheureusement, il n’existait pas, à moins de six lieues, de routes ou d'autres moyens de communication permettant son exploitation, ce qui ne lui donnait pas une grande valeur. Après avoir analysé la situation sur un plan, Mengin de Bionval eut la bonne idée canaliser la rivière qui passait tout près, la Braye, et de l'utiliser pour transporter le bois. Il acquit les droits d’exploitation de plusieurs autres forêts voisines, puis fit construire le canal et réalisa un profit plus qu'intéressant.

En 1791, il doit vendre tous ses biens pour rembourser ses nombreuses dettes.

Retour index Personnages illustres