Musée virtuel de Montmirail

Montmirail

MONTMI...RAILLE

Composée dans les années 1920, cette chanson sur l'air de "La Jolie Somnambule" est une chronique de la vie quotidienne à Montmirail.

Musique : Louis BENECH (1920)
Paroles : Louis BRUNEAU épicier à Montmirail

Seuls les 5 premiers couplets et le refrain sont reproduits ici, la chanson comptant 27 couplets.

1.
Mes amis j’vais vous chanter
La R’vue de not’ p’tit’ cité,
On s’paiera un’ bosse.
Il faut savoir accepter
La critique sans broncher
Je n’s’rai pas trop rosse ;
Vous ne s’rez pas en colère,
Vous aurez bon caractère
Car peut-être j’donn’rai
Quelques p’tits coups d’pattes en douce
Ce s’ra doux comme de la mousse
Y n’y aura pas d’quoi s’fâcher.
(Au refrain)

Refrain
Oh ! le joli petit patelin
Pour qui tout le monde a le béguin
Oui c’est Montmirail, c’est Montmirail vraiment,
Y’en a pas d’meilleur c’est un coin épatant,
Oh ! la charmante petite ville,
Où les gens ne se font pas de bile,
Oui c’est Montmirail, c’est Montmirail vraiment,
Y’en a pas d’plus chouette, c’est l’pays des braves gens.

2.
Nous c’mencerons par le plus beau,
Nous parlerons du château,
Tout ça c’est très haut ;
M’sieur l’Marquis est très aimé
Et sa famille est gobée
Par tout le populo ;
Et quand y’a soirée d’gala Je chantonne voyant cela : « Un bal chez l’minist’e ».
Puis je vous dirais encor’
Que le soir le son du cor
Au fond du bois est bien triste.
(Au refrain)

3. Ensuit’ voici Monsieur l’maire ;
Cela est un’ autr’ affaire
C’est un fonctionnaire !
Il pratique beaucoup le vélo,
Par son ordre on nous coupe l’eau,
C’est pas rigolo.
Son secrétaire homm’ charmant
Ouvr’ et ferm’ les pomp’ tout l’temps,
Ca c’est embêtant :
Quand on désir’ se laver Craq ! le tuyau est bouché,
On n’peut plus s’débarbouiller.
(Au refrain)

4.
Puis voilà Monsieur l’curé,
Brav’ homme plein de charité,
C’est la vérité.
Son fauteuil automobile
Lui fait faire bien de la bile,
Il est embêté :
Pour monté les côtés, ma chère,
Le sacristain pousse derrière,
En voilà une affaire ;
Mais pour les descentes vraiment,
Le moteur ronfle épatamment :
Cela est très amusant.
(Au refrain)

5. Voici Monsieur le notaire :
C’est un homme à mine sévère,
Intègre et austère.
Comm’ à Montmirail vraiment Il ne rigole pas follement.
Il a quatr’ enfants, Il a deux brav’ petits clercs
Epatant pour les enchères,
Deux garçons charmants,
Avec eux on a d’la veine
Et sans s’donner d’la peine
On gagn’ toujours des argents.
(Au refrain)

Retour index Montmirail